Croiser néolibéralisme et violence, ou comment interroger 
la pensée féministe

Revue Passerelle N° 17 « Féminismes ! Maillons forts du changement social », Ritimo, juin 2017, p. 20-21

pax_neoliberalia

Publicités
Comments
One Response to “Croiser néolibéralisme et violence, ou comment interroger 
la pensée féministe”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] forts du changement social.  Ce numéro, auquel j’ai participé en tant qu’auteure, critique et membre du comité éditorial, revient sur les féminismes, leurs formes de luttes sociales et […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :